Du rire, du sourire et des masques…

La plupart d’entre nous (les êtres humains en général…) présentent une sorte de façade au monde, ou plutôt, disons, une interface, plus ou moins fonctionnelle. Il y a ceux qui râlent, ceux qui parlent trop, ceux qui ne parlent pas assez, ceux qui aimeraient disparaître comme des caméléons. Il y en a quelques-uns qui semblent tout faire bien, mais ça n’implique pas forcément qu’on ait très envie d’aller vers eux non plus..

Moi, ma défense, c’est de sourire et rire. C’est mon masque. Ça passe plutôt bien, en général… mais ne vous y trompez pas, c’est un masque. Moi-même, je commence juste à le réaliser. Sur les photos je souris, mais… celles qui montrent mon « vrai moi », ma fragilité, ce sont celles où je ne souris pas. J’ai beaucoup plus de mal à les faire, à ne pas me mettre en scène.
Bien des années avant de connaître le MBTI, en fait, je me souviens avoir parlé de « masque » à ce sujet… ensuite j’ai lu mon profil, et vu tous ces posters sur Internet… 🙂 INFJ et masque, c’est très, très, très fréquent.

Je pense que c’est « la faute » ou « la grâce » de Fe, Feeling/le sentiment extraverti, cette drôle de fonction auxiliaire, notre deuxième fonction, celle qui régit nos interactions avec le monde.
Fe nous permet de « capter » les émotions qui agitent notre environnement, mais c’est une porte, et c’est donc aussi par elle que nous communiquons avec le monde.
J’imagine que si les réactions d’INFJ sont parfois difficiles à lire (on m’a encore dit récemment avoir cru que je passais un bon moment avec quelqu’un alors que je ne rêvais que de me débarrasser de cette personne…), c’est parce que Fe peut aussi bien laisser voir un vrai bon moment, que « cacher » un inconfort derrière une apparence positive qui nous permet d’évaluer la situation, de gagner du temps, voire d’éviter une confrontation si possible.

On peut donc se cacher derrière un rôle bien défini (le sourire pour moi, l’indifférence pour une autre, la grogne pour un troisième), pour tester vos réactions, établir dans quelle mesure vous êtes prêt à accepter nos petites bizarreries..
Ou bien, nous sommes en confiance et vous nous verrez réellement. La différence ne se voit peut-être pas de l’extérieur quand nous sommes en mode « théâtre », mais elle se ressent de l’intérieur pour nous : dans le premier cas, il y a contrôle complet d’un rôle, endossé et assumé comme tel… dans le deuxième, il y a lâcher prise, probablement avec une part de Se, Sensation extravertie, nous nous laissons porter par le monde extérieur.

Je soupçonne que le premier cas soit à l’origine de certaines réactions de rejet face aux INFJ « qui se prennent trop au sérieux », « hautains », etc. Inversement, beaucoup d’interlocuteurs se laissent prendre à notre côté chaleureux et y projettent ce qu’ils espèrent sans nous laisser la possibilité de manifester autre chose.

Dans le même ordre d’idée, il y a les confidences. Votre INFJ vient de vous raconter ses derniers déboires sentimentaux ? Cette fois, ça y est, vous en êtes sûr(e), il / elle vous fait confiance ?
… pas si simple (si vous voulez « simple », dégagez tout de suite de cette relation, ça n’arrivera pas !)
Si nous avons une première impression positive, nous pouvons nous dévoiler beaucoup et très vite, c’est aussi un moyen de vérifier nos affinités avec quelqu’un et de déterminer si nous pouvons lui faire confiance. Mais les trucs les plus persos, il faudra attendre. Vous croyez qu’on vous a tout dit parce qu’on a déballé notre vie sentimentale, mais c’est un leurre. On vous parle vie spirituelle ? Grave problème familial ? Là, on est probablement en train de se dévoiler vraiment. Ça peut prendre des années…
De manière générale, d’ailleurs, connaître un(e) INFJ vraiment prend des années. Ne laissez pas le sourire vous tromper : le véritable indice de notre appréciation, ce sont ces moments de conversation en tête-à-tête où nous ne vous quittons pas des yeux et buvons vos paroles.
Ni travaille pour vous … et vous aurez probablement l’occasion de l’apprécier.

244953667203282266_38B9Zh6I_c

Publicités
Cet article, publié dans Articles de fond, thoughts / réflexions, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s