Quelques mots d’Hermann Hesse

Une fois n’est pas coutume, je vais partager avec vous quelque chose de très personnel, une citation de l’un de mes auteurs préférés… j’ignore si vous pouvez avoir envie de ce type de post, moins « évidemment » (mais plus essentiellement à mes yeux) INFJ… manifestez-vous si cela vous plait et j’en glisserai d’autres de temps en temps, sinon je continuerai à les apprécier dans mon coin (lecture ! 😉 ) :

« Et cependant, n’avais-je pas douté parfois de mon étoile, n’avais-je pas été enclin à donner raison à quelques-uns de ceux qui attaquaient, au nom des idées reçues, la « conception esthétique du monde » ?

Je sais désormais que ma religion n’est pas une simple superstition, qu’il vaut bien la peine de considérer toutes les réalités corporelles et spirituelles uniquement dans leurs rapports avec la beauté et que cette religion peut conduire à une élévation de l’âme qui ne le cède en rien à celle des martyrs et des saints
[…] Du philosophe, de l’homme en quête de beauté ou du chrétien, quel est celui qui ressent le plus douloureusement la contradiction entre son idéal et le monde toujours semblable à lui-même ? « 

Hermann Hesse, Journal 1900

Publicités
Cet article, publié dans Détente, Sur mes étagères, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Quelques mots d’Hermann Hesse

  1. Christo dit :

    Twenty years ago, dans ma prime jeunesse une amie m’avait offert « Le loup des steppes » d’Hesse en me disant « Lis-le, c’est exactement toi ! », geste toujours aussi sympathique que risqué. Avec le recul je dirais qu’elle a su viser juste concernant les dimensions introverti/intuitif mais sur le coup j’avais aussi été un peu effrayé par la discrète volonté de réforme qui l’accompagnait (« reprendre goût au monde », càd à sa vision du monde???) et du coup j’avais surtout pris du recul avec cette personne un peu trop empressée de revisiter mon intimité…
    Il est temps de réouvrir le dossier avec des yeux nouveaux et- de regarder ce que cet auteur a à proposer. J’ai de plus envie de me remettre à l’allemand…

    A suivre …

    • tyayana dit :

      De mon côté, j’ai lu plusieurs livres de cet auteur, que je ne peux donc que conseiller sans réserve, mais le Loup des steppes n’est pas mon préféré, même si beaucoup de personnes le considèrent comme son chef-d’oeuvre. J’ai adoré le début et me suis également retrouvée dans le personnage principal, mais à partir de la seconde moitié du livre environ, c’est devenu un peu trop « bizarre » pour mes goûts… j’aime le Hesse simple et serein de la campagne allemande, le grand lecteur avide de spiritualité et d’Asie, et ce sont ceux de ses livres qui reflètent le plus ces thématiques qui me conviennent le mieux… (sidenote : jusqu’ici je n’ai pas trouvé d’édition bilingue d’oeuvre de Hesse, pour une raison qui m’échappe totalement. Si un lecteur trouve, qu’il me fasse signe, merci !)
      Plus je lis et fréquente des INFJ plus je constate cette curieuse dialectique entre l’envie d’être compris et la peur de ne plus pouvoir se cacher. C’est vraiment caractéristique de notre type, je pense..

  2. jpdu dit :

    Hello !
    Le glissement est assez évident je pense ente MBTI, Jung et Hermann Hesse…
    L’ouvrage de Hesse préféré de Jung était Damien… Damien est le premier texte écrit par Hesse après sa rencontre avec Jung, qui bouleversa sa vie. Je pense que « Le loup des Steppes » représente plus Hermann Hesse, alors que Damien représente plus Jung.
    Au fait, Hesse est souvent décrit comme INTP (mon type) et Jung comme INFJ, tiens une golden paire…
    Damien est une oeuvre symbolique et mystique, très INFJ… Le loup des Steppe est beaucoup plus une oeuvre INTP.
    Je vois Siddhârta également comme une oeuvre INTP, dans le sens où elle suit le sens de développement de ce type. Le héro est d’abord T pensée, puis s’ouvre au monde N intuition, puis rencontre une femme S sensualité, et finit pas s’occuper et à aimer son enfant F sentiment (première, seconde, troisième puis fonction inférieure des INTP)
    Une fois qu’on a lu tout ça, on peut s’attaquer à « Ma vie » de ce cher Carl Gustav !

  3. tyayana dit :

    Re-
    Merci pour cette info, ça fait un moment que je veux creuser les liens entre Jung et Hesse, que j’ai abordés par des biais radicalement différents avant de découvrir qu’il y avait des connexions entre eux ! c’est une perspective qui m’intéresse énormément !
    Je n’ai pas encore lu… je crois que c’est Demian, plutôt, mais du coup, je vais essayer de le faire prochainement !
    J’ai vu passer toutes sortes de typologies pour ces auteurs, particulièrement INFP pour Hesse et une intéressante argumentation pour INTJ pour Jung (Freud serait l’INFJ). Ce sont celles qui me paraissent les plus crédibles par rapport à ce que j’ai lu comme argumentaire, mais je n’ai pas cherché moi-même à les vérifier. J’aurais voulu qu’Hesse soit INFJ, mais en fait je ne crois pas. Il y a quelque chose de très « P » dans ses descriptions, ses personnages très contemplatifs….Ceci dit, je ne me sens pas plus légitime pour typer les auteurs que mes amis ou lecteurs…
    Pour Siddhartha, je ne l’ai plus assez en tête pour juger, mais c’est une « lecture » très intéressante ! merci de l’avoir partagée…
    Quant à Jung, oui, un de ces jours, il va falloir que je cherche ça, aussi…

  4. jpdu dit :

    Hello !
    Je suis ravi de te mettre sur cette piste !
    Le mbti a changé ma vie, c’était en 2011. Découvert lors d’un « banal » cours de management, à l’occasion d’une formation de type DU, « diplôme universitaire »…
    Ce modèle m’a tout de suite paru pertinent, et très vite j’ai creusé et découvert sa vertigineuse complexité, sa beauté … J’ai très vite fais le test… Et à la lecture du résultat, à la lecture de mon type, j’ai vacillé, j’ai été complètement retourné. Je suis alors devenu boulimique de cette connaissance, comme j’avais auparavant pu l’être de différentes autres connaissances.
    INTP c’est le type architecte, chercheur, en quette de la vérité sur la nature du monde, avide de décrire le lien entre toutes les choses, de l’atomistique à la politique, de la biologie à la psychologie… Bref, j’ai une affinité pour les modèles explicatifs, surtout quand ils s’attaquent à des sujets réputés devoir échapper à la modélisation… J’imagine que tu as été confrontée au scepticisme de ton entourage concernant le mbti, « bon, c’est un peu comme l’horoscope ? », « on ne peut pas mettre les gens dans des cases »… etc etc !…
    Et donc, Hermann Hesse fait partie de cette « connaissance ». Il est relié à Jung, et Jung est le maître du modèle.
    Revenons à Hermann Hesse !!
    Ce que j’ai retenu de mes lectures : Hermann Hesse et sa femme se rendent en Suisse. Mme Hesse souffre de dépression, et Jung est un psychiatre réputé. Hermann Hesse est déjà un écrivain ayant une certaine notoriété. Il sort complètement bouleversé de sa rencontre avec Jung, et suite à cela il décide de changer radicalement, il change se style, change de genre, prend même un pseudonyme pour publier ! Ce sera « Damien », oeuvre magique écrite très vite, dans un élan frénétique et mystique…. Suit à cela, Hesse se « pose » et écrit Siddhartha, oeuvre beaucoup plus construite. J’ai fais lire Damien à ma meilleure amie INFJ… Oui cela te plaira surement plus que le loup des steppes.
    Concernant le typage des auteurs, et des gens en général, je vois toutes les précautions que tu prends et tu as mille fois raison. Il ne faut pas confondre un comportement, une attitude, ou une production artistique avec un type. Un même comportement peut être adopté par des types différents… Et des gens d’un même type peuvent vivre différemment, puisqu’une même « motivation » intérieure peut s’exprimer différemment selon le milieu social, l’époque, l’histoire personnelle…Ce qui compte c’est le processus intérieur qui pousse une personne à adopter ce comportement. Et ce processus, seule la personne elle même est capable de le décrire… Ensuite, il y a les cas fréquents des personnes qui ont du mal à se déterminer. En général, ce sont des personnes qui ont du mal à se défaire de leur « persona » (concept Jungien), et qu’ils confondent souvent ce qu’ils sont avec ce qu’ils sont censés être (pression de la famille, travail, milieu, société, et pression de soi même !). Un réflexe normal et inconscient, quand on se sens « différent », est de s’adapter pour survivre. C’est ce qui rend le typage compliqué pour des personnes soumises à cette pression (que bien souvent elles ne reconnaissent pas, sauf effort introspectif, psychanalyse etc)… Tiens, je me dis que les types NF sont bien du genre à se mettre eux même la pression, « je devrais être plus comme si, plus comme ça, plus dans la perception, moins dans le jugement », ou inversement ! D’où ce vacillement INFP/INFJ… Se typer, « choisir » ou plutôt « reconnaître » son « camps » (P ou J) ou plutôt ses préférences (Ni ou Ne, Fi ou Fe ?), ses tendances majoritaires, pour ces deux types INFP/INFJ est je pense extrêmement bénéfique et salutaire… Cela leur permet de sortir d’un dilemme et d’avancer en ayant la pleine conscience de leurs forces et faiblesses.
    Donc tu as trouvé INTJ pour Jung… Hmmmm ça ne colle pas vraiment selon moi.
    Je me suis beaucoup intéressé au type INTJ (les INTJ sont pour moi ce que les INFJ sont aux INFP !). L’INTJ type, c’est Mark Zuckerberg, ou Isaac Asimov…ou Dr House !! Et un de mes amis est INTJ… Laisse moi te dire que je l’ai décortiqué ! (enfin j’ai essayé)
    Jung n’est pas rationnel. C’est ce qui fait sa force. L’âme humaine a quelque chose qui échappe au rationnel, et, quand on ne croit pas en Dieu, échappe forcément au divin… Jung a plongé dans cet entre deux, par sa pensée, son Livre Rouge plein de symboles et de dessins, de poésie. Par son concept de synchronicité, sa réflexion sur l’espace et le temps, son concept d’archétype, d’inconscient collectif. Non décidément Jung était INFJ (confirmé par le site celebritytypes).
    Concernant Hesse, il devait être INTP, avec une bonne bonne balance T/F.
    Je dois avouer que Freud ne m’intéresse pas … On lui doit la découverte de l’inconscient… Je n’adhère pas trop à la suite. Et Jung me passionne tellement qu’il a pris toute la place …!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s